Greenzy était à Tendances Première sur la RTBF Radio

Greenzy était à Tendances Première sur la RTBF Radio

En pleine campagne de financement participatif 🤑 et alors que nous étions présentes à Cocoon, nous avons répondu avec un immense plaisir à l’invitation de la RTBF à revenir faire un petit coucou dans l’émission Tendances Première à la Radio ce lundi 22 novembre 2021.

Oui, vous avez bien lu: revenir !😉 Car nous étions passées voici plus ou moins 2 ans pour présenter notre projet à ses débuts. Confortablement installées, chouchoutées par Véronique Tyberghien et Cédric Wautier, nous avons pu expliquer ce qu’était notre composteur d’intérieur 🌱, quels étaient ses avantages et comment notre projet avait évolué sur ces deux dernières années!

On remercie infiniment la RTBF et les 2 présentateurs Véronique et Cédric de nous avoir donné cette superbe opportunité de parler de notre produit à un moment où nous en avons super besoin !

Si vous voulez nous voir👀, c’est sur RTBF Auvio ou nous écouter🙉 en podcast ici.

Une innovation belge voit le jour, un composteur d’intérieur inodore, sans vers et connecté

Une innovation belge voit le jour, un composteur d’intérieur inodore, sans vers et connecté

Communiqué de presse du 9 novembre 2021
Grâce à Greenzy, composter est désormais facile, rapide et éducatif.

Après 4 ans et demi de développement, la startup Greenzy lance un produit ingénieux : un composteur d’intérieur connecté pour les ménages afin de les aider à valoriser leurs déchets de cuisine sans les inconvénients habituels tels que les odeurs, les mouches ou autres insectes… Il est désormais possible de le précommander sur la plateforme Ulule jusqu’au 9 décembre à un prix réduit.

En Europe, 80% des déchets organiques sont incinérés alors qu’ils représentent 50% de notre poubelle. C’est en partant de ce constat que 3 ingénieures civiles, Adélaïde Biebuyck, Laetitia Dupret et Fiona Milano ont décidé de relever le défi de développer Greenzy, un composteur d’intérieur pour les ménages afin d’aider un maximum de personnes à valoriser leurs déchets organiques. 

“Notre objectif avec Greenzy est de mettre la technologie au service de l’environnement afin de faciliter les gestes du quotidien et aider les ménages dans la transition écologique” explique Laetitia. Le projet a commencé dans le cadre de leurs études à l’UCLouvain accompagnées de leurs professeurs ingénieurs et bioingénieurs ainsi que d’experts en startup : Startech, l’Yncubator et Cap Innove. Après leurs études, les 3 cofondatrices ont continué le projet en partenariat avec Quimesis (société d’ingénierie), Edmire (designers industriels spécialisés dans l’éco-conception) et accompagnées par Start it @KBC (le plus grand accélérateur de start-ups de Belgique). Après plusieurs prototypes, différents tests  centrés utilisateurs effectués dans plusieurs ménages et finalement un dépôt de brevet de la technologie, le composteur d’intérieur est disponible en préventes sur la plateforme Ulule jusqu’au 9 décembre sur www.greenzy.eu/ulule-fr.

Composter est désormais facile !
Il suffit d’insérer vos déchets organiques dans le composteur Greenzy, tourner 2-3 fois la manivelle commune au broyeur et au mélangeur pour obtenir du terreau. Le compostage se fait en plus en continu, ce qui vous permet de jeter en continu vos déchets organiques de cuisine. Ceux-ci vont se transformer en deux mois en terreau que vous pouvez régulièrement récupérer via la partie inférieure du composteur.


Pas besoin d’être un expert en compost, l’application Greenzy s’occupe de tout. Elle vous aide à obtenir un compost de qualité grâce à différents capteurs qui monitorent le processus afin que le compostage se fasse dans des conditions idéales. Ainsi vous allez recevoir une notification vous expliquant par exemple qu’il faut ajouter un verre d’eau si le compost est trop sec.  Un contenu donc ludique et éducatif, tant pour les jeunes enfants que pour toute la famille. 

Le composteur Greenzy est éco-conçu et produit en Belgique. “Nous avons voulu aller jusqu’au bout de la démarche, depuis l’idée jusqu’à la production afin que notre produit soit le plus durable possible” explique Adélaïde.

Avec Greenzy, fini les mauvaises odeurs et les mouches ou autres insectes dans la cuisine. Tout cela sans vers à gérer !


Les précommandes sont maintenant ouvertes sur Ulule !
Le composteur Greenzy est disponible en précommande sur la plateforme de crowdfunding Ulule durant le mois de novembre jusqu’au 9 décembre inclus. Les précommandes vont permettre à la startup de pouvoir lancer et financer la première production du composteur et par la suite commencer à vendre en direct. Durant la campagne, le produit est vendu à un prix réduit à partir de 349,-. Vous pouvez le précommander aujourd’hui sur www.greenzy.eu/ulule-fr


Contact : Adélaïde Biebuyck, adelaide@greenzy.be, +32 476 01 52 82

Le dossier de presse et les photos sont disponibles ici


Réseaux sociaux :
Instagram : instagram.com/greenzy.eu
Facebook : facebook.com/GreenzyCompost
Linkedin : linkedin.com/company/greenzy
Site internet : www.greenzy.be Site Ulule : www.greenzy.eu/ulule-fr

Team Greenzy
3 co-fondatrices de Greenzy, de G. à Dr : Fiona Milano, Laetitia Dupret et Adélaïde Biebuyck.
Innovation Cup

Innovation Cup

Innovation Cup

Greenzy’s team are very happy to announce that they won last night in the final of the Innovation Cup , the prize for the best project! We would like to thank LSM Consulting and UStart UCL for the organization of this event as well as for their generosity. Indeed, we come out of this adventure with a voucher of € 2,500 to redeem with LSM Conseil!
But that’s not all! We also received valuable feedback and had the chance to chat with many other inspiring projects! Congratulations to all the participants for their involvement and the work accomplished.
More than to think about the best way to use our voucher …

 

Le composteur d’intérieur, qu’est-ce que je peux bien y mettre ?

Le composteur d’intérieur, qu’est-ce que je peux bien y mettre ?

Le composteur d’intérieur, qu’est-ce que je peux bien y mettre ?

« Pain compost », « peau de banane compost », « kiwi compost », « coquille de noix compost », « que mettre dans un composteur », etc<
Professionnel ou débutant, vous êtes nombreux à demander à Google ce que vous pouvez ou non mettre dans votre composteur. Aujourd’hui, on vous donne les réponses !

C’est d’autant plus un challenge pour ceux et celles qui vivent en appartement et qui ont un intérêt pour le compostage d’intérieur, mais qui ont peur des désagréments que cela peut entraîner

Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons concocté ce petit guide qui vous explique ce qu’il faut et ne faut surtout pas mettre dans un composteur d’intérieur comme celui que Greenzy propose. Eh oui, ce ne sont pas tous les déchets de cuisine qui vont dans un composteur d’intérieur.

Votre composteur va adorer…

  • Les épluchures de fruits et de légumes
  • Le marc de café et les filtres
  • Les déchets de potager comme les fanes de fruits et de légumes abîmés
  • Les serviettes et mouchoirs en papier uniquement s’ils sont sans encres et sans parfums
  • Certains restes de repas comme les pâtes, le riz, le pain rassis…
  • Le vieux terreau de compostage
  • Les sachets de thé et les infusions
  • Les coquilles d’œufs
  • Les produits laitiers pas trop liquides et les croûtes de fromages
  • Les pelures d’agrumes comme les oranges, les citrons, les pamplemousses…
  • Les herbes fraiches

Quelques petits conseils 

 Éviter de mettre tout ce qui est noyaux, coquilles de noix ou encore coquilles de fruits de mer dans le composteur. En effet, avec le composteur Greenzy, les coques trop dures risquent de casser le broyeur et avec les autres composteurs d’intérieurs, les coques risquent de ne pas être compostées.

Manger varié et éviter de mettre dans le composteur un seul des éléments cités plus haut en grande quantité si vous souhaitez obtenir un bon terreau. Comme on le dit dans les pubs à la télévision, mangez 5 fruits et légumes par jour😉

Votre composteur ne va pas digérer…

  • Le poulet car c’est plein de maladies
  • Les huiles de friture
  • Coquilles d’huîtres, de moules ou de noix car, tout ce qui est trop dure ne se décompose pas
  • Les fleurs du magasin car elles sont plein de produits toxiques
  • Les excréments d’animaux (litières…) et matières fécales humaines (couches)
  • Les mégots de cigarettes
  • Restes de viandes et os, de poissons dont les arêtes, les carcasses de crevettes… pour éviter les nuisibles et les mauvaises odeurs
  • Les cendres de charbon, de barbecue, suie de cheminée
  • Les étiquettes des fruits et légumes

 Quelques petits conseils

De manière générale, tous les déchets non organiques comme le verre, le plastique, le métal… sont à proscrire. Les déchets toxiques comme les cartons imprimés, les imprimés de couleurs (magazines, revues…) papiers glacés, tissus… également.

Éviter aussi de mettre dans le composteur d’intérieur Greenzy tout ce qui vient du jardin comme les feuilles mortes, les cendres de bois, sciures et copeaux de bois, les feuilles mortes et les tontes de gazons… Ces déchets risqueraient de prendre beaucoup de place et de vous empêcher d’utiliser le composteur pendant un certain temps. Et puis, comme on l’a dit le composteur aussi aime manger varié;!

La liste reprise ci-dessus n’est pas exhaustive, mais c’est déjà un bon départ.

Vous souhaitez faire du compost en appartement ou à l’intérieur de votre maison ? Greenzy a trouvé la solution idéale pour vous. En plus d’être design, le composteur d’intérieur Greenzy est garanti sans odeur et sans insectes.

 Mémo Compost


Sources 

https://www.consoglobe.com/compost-erreurs-eviter-2398-cg
https://zerocarabistouille.be/2016/04/27/defi-5-jai-du-bon-compost-dans-ma-compostiere-jai-du-bon-compost-tu-en-auras-plein/
https://www.monpetitcoinvert.com/blog/dossier-le-compost-pour-les-nuls/
https://greenzy.eu/?lang=fr
https://ledouavert.wordpress.com/composteur-collectif/

N’ayons pas honte de nos jardins fleuris !

N’ayons pas honte de nos jardins fleuris !

N’ayons pas honte de nos jardins fleuris !

Ne plus tondre son jardin pour aider la planète ? Une solution qui peut déculpabiliser les plus occupés d’entre nous qui n’arrivent pas à garder une pelouse parfaite tout l’été. Même si cette idée peut paraître étonnante, arrêter de tondre sa pelouse peut venir en aide à nos petits amis les polinisateurs. Ces derniers se font de plus en plus rares à cause de la pollution. Un bon moyen de les faire revenir est de leur offrir des belles fleurs à butiner. Alors pourquoi ne pas abandonner son gazon taillé au millimètre pour laisser la nature reprendre ses droits ? C’est ce que l’on appelle le concept de jardin libre.

Qui veut commencer un jardin libre doit en connaître les bases ! Mais ne t’en fais pas on va t’expliquer ça pour que ça ne soit pas trop compliqué. Ça commence par simplement laisser la nature faire son travail, plus besoin de l’accompagner et de lui montrer ce qu’il faut faire, elle le sait mieux que personne ! La suite n’est pas plus difficile, il faut faire de la place aux plantes indigènes.

Pour la petite info les plantes indigènes ce sont celles qui poussent naturellement dans ton jardin, comme les pâquerettes par exemple.

Enfin, pour travailler main dans la main avec Dame Nature tu peux aussi te servir de ta pelle et de ton terreau pour faire pousser des plantes vivaces !  Pour rappel les plantes vivaces sont des espèces qui repousseront naturellement pendant au moins 2 ans après leur plantation. Une idée pour utiliser ce bon terreau que tu as au fond du jardin tout en offrant aux polinisateurs de nouvelles fleurs pour se régaler.

Voilà des idées de plantes vivaces pour compléter ton nouveau jardin.

Pour faire du bien à la Planète et à tes petits plats

Avec des plantes aromatiquesAvec des fruits et des légumes
Thym
Romarin
Laurier
Sauge
Céleri vivace
Origan panaché
Oseille verte
Menthe – Attention à ne pas se laisser envahir, pourquoi ne pas la planter en pot ?
Wasabi daruma
Estragon
Ciboulette
Mauve alcée – Petite info : Cette jolie plante peut être cuisinée comme des épinards, ça a longtemps été le cas près des Pyrénées. 
Poireau perpétuel
Oignon rocambole
Ail rocambole
Rhubarbe à côte
Asperge
Fraise
Sans oublier les arbres fruitiers !

 

Pour fleurir ton jardin

 

… en été… et en hiver
Lavande – + 1 point pour sa douce odeur
Dianthus
Delosperma
Pervenche
Marguerites
Coreopsis
Agapanthe
Heuchère
Géranium vivace
Iris
Rose de noël
Chrysanthèmes
Bruyère d’hiver
Aster et Aster nain
Cyclamen
Eragrostis
Primevère

Attention cependant à certaines espèces de plantes vivaces. Plusieurs espèces peuvent t’attendrir avec leur joli feuillage mais attention elles peuvent être invasives. Les plantes invasives n’auront pas de scrupule à se multiplier et à prendre toute la place dons ton nouveau paradis extérieur, elles vont même jusqu’à tuer tes indigènes préférées.

Voilà donc un petit mémo pour mieux connaître les invasives de Belgique et pouvoir jouer les super héros en protégeant la vie de tes plantes adorées.

La petite info : Certaines plantes invasives sont des plantes exotiques qui ont été introduites par l’homme.

Le mémo est loin d’être exhaustif alors pour que tu sois vraiment bien renseigné sur les plantes invasives en Belgique on te laisse la liste complète : plantes invasives en Belgique. Cette liste présente la totalité des plantes dont il faut te méfier dans ton jardin, n’hésite pas à cliquer sur le nom de celle qui t’intrigue pour avoir plus d’informations à son sujet.

Cet article nous a été inspiré par une action menée en Belgique : « En mai, tonte à l’arrêt ». Le Vif en partenariat avec l’asbl Adalia et la faculté Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège) ont incité les détenteurs de jardin à laisser leur tondeuse au placard pendant le mois de mai dans le but d’observer la réaction de la biodiversité. À cette occasion la plateforme BioPlanner a été créée pour répertorier les zones de jardin et de biodiversité et aussi donner des conseils pour savoir quoi planter et comment.

Quelle belle surprise de voir les chiffres suivants après 1 mois d’expérience !

Infographie en mai tonte à l'arrêt

Maintenant que tu as les bases n’hésite pas à ranger ta tondeuse pour l’été et à te tenir informé.e pour l’édition 2022 d’En mai tonte à l’arrêt.

Pour connaître toutes les plantes indigènes de Belgique : clique ici

Sources
https://www.dmag.fr/fr/inspiration/jardin-nature-libre
https://conseil.manomano.fr/les-23-plantes-vivaces-les-plus-communes-n4226
https://www.aromatiques.fr/108-plantes-aromatiques-vivaces
http://biodiversite.wallonie.be/fr/gerer-les-plantes-invasives.html?IDC=5706
https://www.levif.be/actualite/environnement/en-mai-tonte-a-l-arret-comment-vos-jardins-ont-aide-la-nature/article-normal-1434949.html?utm_source=website&utm_medium=button&utm_campaign=EMTAL